Ce n’est pas si inhabituel, la France s’est fait mettre au pilori par l’Europe cette semaine. Pas tant à propos de son déficit – sujet pour lequel la Commission a choisi l’option de l’indulgence – mais à propos des… châtiments corporels infligés aux enfants. Car oui, la France fait partie de …