L’Europe insolite : du Mozart pour les bactéries, l’alcool interdit dans les trains munichois et les soldes en sous-vêtements !

desigual

Tour d’horizon des faits marquants du début de l’année 2012 : les bactéries écoutent du Mozart, une oeuvre accrochée clandestinement dans un musée devient célèbre, et la marque Desigual vous rhabille pour l’hiver !

« Entrez en sous-vêtements, sortez habillé ! »

Tel est le slogan de la marque espagnole Desigual lancé pour le premier jour des soldes. Les 100 premières personnes à s’être présentées ainsi (dé)vêtues dans l’enseigne lyonnaise de la marque ont ainsi reçu un ticket les autorisant à revêtir gratuitement un haut et un bas de leur choix. La marque a déjà mené des opérations similaires en Espagne mais aussi à Londres ou New York, après une première édition espagnole en nu intégral. Des vigiles supplémentaires ont veillé au bon déroulement de l’opération qui, selon le chargé de communication Michel Payet, « reste un évènement ludique et plutôt bon enfant. »

Anglaise au volant…

Une Anglaise de 62 ans habitant à Florence depuis longtemps et propriétaire d’une Mercedes immatriculée en Grande-Bretagne, a eu la mauvaise surprise de découvrir qu’elle devait plus de 90 000 euros à l’Etat italien. Entre les mauvais stationnements, excès de vitesse et autre délits routiers, la Britannique a collectionné plus de 1 500 amendes, qu’elle ne pensait pas devoir payer en raison de l’immatriculation de sa plaque en Grande-Bretagne.

Le RER munichois supporte mal l’interdiction de boire

50 trains envoyés à l’atelier pour réparation à Munich : c’est le résultat du « pot d’adieu » qui s’est déroulé à la fin de l’année 2011 avant l’entrée en vigueur de l’interdiction de boire dans le S-Bahn. Lancé par Facebook, cet événement a réuni quelques 2 000 personnes qui se sont retrouvées pour boire une dernière fois dans le RER munichois, occasionnant quelques dégâts !

Les bactéries se mettent au classique

Une station d’épuration située dans la ville de Brandebourg, à 70 kilomètres au sud-est de Berlin, a réalisé des économies importantes en faisant écouter Mozart à ses bactéries. Le directeur a expliqué que passer « la Flûte enchantée de Mozart en boucle [pendant] une demi-heure » facilitait la digestion des bactéries. La station d’épuration a produit 1 000 mètres cubes de boues d’épuration de moins que l’année dernière.

Musée et œuvre clandestine

L’artiste Andrzej Sobiepan a eu son heure de gloire en accrochant clandestinement un de ses tableaux représentant une feuille d’acacia dans le musée de Wroclaw, en Pologne. Restée exposée trois jours avant d’être découverte par les agents du musée, la toile a éclipsé un court moment toutes les œuvres du musée. Après son retrait, elle  a été soumise à une vente aux enchères caritatives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *