Les pages de Viviane Reding et Michel Barnier sont les plus consultées sur le site de la Commission

Le site EUObserver a révélé récemment quelles étaient les pages des commissaires européens les plus consultées sur les dix derniers mois sur le site Europa.eu. En dehors du président de la Commission européenne José Manuel Barroso, ce sont Viviane Reding et Michel Barnier qui ont suscité le plus de clics. Mme Ashton, la Haute Représentante pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, arrive seulement en septième position.

Les statistiques internes de la Commission quant à la fréquentation du site Europa.eu (qu’EUobserver s’est procuré) montrent que le président José Manuel Barroso a attiré lors des dix derniers mois 278 512 visiteurs uniques. Soit moins que 30 000 visites par mois en moyenne. Derrière le président de la Commission, ce sont Viviane Reding et Michel Barnier qui ont vu le plus de visites sur leur page du site de la Commission. La page de la commissaire à la Justice, aux droits fondamentaux et à la citoyenneté a été consultée 95 305 fois et celle du commissaire au Marché intérieur et services, 85 944 fois. Responsable des Affaires intérieures, Mme Malmström complète le podium des commissaires européens avec 73 272 visiteurs uniques.

Ces résultats étaient prévisibles puisque M. Barnier a été mis en avant très fortement ces derniers mois à l’occasion de la présentation par la Commission de la stratégie 2020. Il était également en première ligne sur la réforme de la gestion des agences de notation en Europe. Mme Reding a été quant à elle au centre de la polémique sur les Roms.

Seul score surprenant, le mauvais « classement » de Mme Ashton, en septième position malgré un portefeuille pourtant au centre des attentions cette année. Les critiques sur la personnalité effacée de Mme Ashton risquent de se voir renforcées, bien que cette dernière ait récemment multiplié les déclarations, par exemple au sujet de la Côte d’Ivoire et de la Biélorussie.

De manière générale, ces chiffres sont très faibles. Un site comme Touteleurope.eu reçoit plusieurs centaines de milliers de visiteurs par mois, dont une grande majorité de francophones. Cela démontre la fréquentation relativement faible du site de la Commission européenne, qui lui concerne tous les Européens dans les 23 langues officielles de l’Union européenne. Cependant, n’oublions pas qu’il s’agit d’abord d’un site institutionnel, lui même en concurrence avec d’autres sites institutionnels européens tels le Parlement européen.

Le manque de multilinguisme peut aussi expliquer ces chiffres. Difficile d’intéresser les citoyens si les contenus restent majoritairement en anglais. Cette critique est récurrente mais la Commission européenne ne semble pas avoir les moyens de traduire tous ses contenus en ligne. Enfin, plusieurs commissaires européens ont également un site personnel hors d’Europa.eu, qui absorbe une partie du trafic.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *