WikiLeaks: l’Irlande n’est pas prioritaire pour les Etats-Unis…

L’affaire des révélations des correspondances privées de la diplomatie américaine continue de faire du bruit. Cependant, dans les 250.000 télégrammes révélés par WikiLeaks, seuls 910 concernent l’Irlande. Un seul parmi ceux envoyés de l’ambassade américaine à Dublin a mérité le plus haut niveau de classification, celui de « top secret ». Et cela date de juin 2008, à l’occasion du premier référendum sur le traité de Lisbonne… Malheureusement, les câbles classés « top secret » ne sont pas inclus dans les données divulguées à WikiLeaks.

Ce que l’on sait en revanche, c’est qu’une vingtaine de câbles diplomatiques ont été envoyés le mois du référendum irlandais. Deux d’entre eux ont été envoyés le lendemain du premier vote sur le traité de Lisbonne.

Parmi les autres documents révélés, 43 ont été classés comme seulement « secrets ». 373 ont été classés « confidentiels » et 493 n’ont pas été classés. D’après le Irish Times, bien que le contenu des télégrammes envoyés de l’Irlande n’ait pas été rendu public, les étiquettes sur les télégrammes constituent des indices. Il y est souvent fait référence aux questions économiques, y compris le commerce et l’investissement. Mais il y a aussi des dizaines de câbles avec des balises militaires et ou estampillées « sécurité ». Plusieurs suggèrent que le contenu est lié à l’utilisation de l’aéroport de Shannon par les troupes américaines.

Notons que l’ambassade américaine à Dublin n’a pas communiqué à l’avance avec le gouvernement irlandais à propos des révélations qui allaient être faites dimanche 28 novembre 2010. Le département d’Etat américain ne considère pas l’Irlande comme « assez sensible », explique le Irish Times. Les États-Unis avaient mis en garde dès la semaine dernière plusieurs pays, dont la France, Israël, le Royaume-Uni, l’Italie et le Canada, pour qui les câbles diplomatiques risquaient de causer de l’embarras ou de « créer des tensions ».

Wikileaks

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *