Revue de web: remaniement et Europe

Comme pour tout grand remaniement de gouvernement, les choix des différents ministres ont été abondamment commentés. Du côté des Affaires européennes, l’arrivée de Laurent Wauquiez a aussi été très suivie avec parfois beaucoup d’espoirs placé en lui. Plus globalement, les internautes ne semblent pas croire que cela aura beaucoup de conséquences pour la politique européenne … ou nationale.

Les médias ont évidemment tout de suite sorti les biographies des différents ministres. Laurent Wauquiez a accordé sa première interview en tant que ministre au journal de sa région, le Progrès. Il y marque une forte envie de montrer l’Europe de près au citoyen: « Je veux me battre pour une Europe concrète. Montrer aux gens qu’elle a une implication dans leur quotidien ». Jean Quatremer de Libération pointe quant à lui la valse des personnes chargées des questions européennes au sein des différents gouvernements Fillon: « quatre ministres en un peu plus de trois ans. Un turn-over qui donne la mesure de l’importance du poste pour la France… »

Touteleurope.eu et Euractiv.fr ont évidement brossé immédiatement un portrait du « nouveau Monsieur Europe du gouvernement français ». Le blog du journaliste du Figaro spécialiste des questions allemandes « Berlin-Paris » souligne les compétences linguistiques de Laurent Wauquiez, « un germanophile aux Affaires européennes ».

Le nouveau Ministre aux Affaires européennes est très présent sur les réseaux sociaux: pas la peine d’espérer être son ami sur Facebook (il compte déjà trop d’amis), vous pouvez aller sur sa fan page. Il a également un compte sur FlickR, une chaîne dailymotion et est actif sur Twitter.

Sur les réseaux sociaux, les réactions sont plutôt positives. L’eurodéputé du Nouveau Centre, Damien Abad, explique en réponse à « Euroced » que « c’est un européen convaincu contrairement à son prédécesseur ». Cdcec apprécie la jeunesse du ministre: « Un ministre de 1975 !! Wahou … ça me file un vrai coup de vieux !!! #onvoitpaslesannéespasser » tandis que le blogueur JSLefebre raille la valse des ministres chargés des Affaires européennes: « Donc depuis 2007, nous avons eu: Jouyet, Le Maire, Lellouche et maintenant Wauquiez. L’UE est vraiment très prisée au gouvernement (ou pas) ». LB2S rappelle malicieusement que « Wauquiez, c’est aussi une marque de bateau ».

Sur Facebook, les Jeunes Européens – Lyon salue le nouveau statut du poste: « L’Europe a enfin un MINISTRE et non plus seulement un secrétaire d’Etat ! Est-ce un signe d’européanisation des affaires ? » Plus prosaïquement, ScoopFan remarque que le nouveau ministre a gagné 54 abonnés le soir de sa nomination juste après sa nomination (dont Touteleurope.eu).

Sur les blogs, les Eurosduvillage accueille plutôt favorablement l’arrivée du nouveau ministre, tandis que les Jeunes Européens – France rédigeaient dès le lendemain de sa nomination une lettre ouverte à Laurent Wauquiez « pour engager la jeune génération sur la voie d’une citoyenneté européenne active ».

Le plus cinglant avec le prédécesseur à ce poste, Pierre Lellouche, est le blogueur Samuel Authueil: « M. Pierre Lellouche, secrétaire d’Etat auprès de la ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie, chargé du Commerce extérieur. C’est la rétrogradation, et surtout, la mise en isolement. Il va pouvoir voyager, ce qu’il aime, sans faire de conneries, ce qu’il faisait aux Affaires européennes. Il aurait du être viré, mais il a sans doute des cartes qui lui ont permis d’éviter cela. » Il est beaucoup plus coulant avec Laurent Wauquiez: « Ce brave petit gars surdoué et sur-diplômé y fera sans doute du très bon travail ». Le Taurillon pointe la forte présence gaulliste mais salue la bonne nouvelle que représente la nomination de Laurent Wauquiez.

Beaucoup de commentateurs se disent déçus du remaniement. Christophe Bouillaud titre « so much noise for nothing » et voit dans la nomination de Pierre Lellouche au Commerce extérieur un moyen d’éviter de nouvelles polémiques avec Bruxelles. Le blog du FT titre en français: « Plus ça change plus c’est la même chose ». Il prévoit le rebond de Bernard Kouchner vers un poste diplomatique prochainement, tout en pointant au passage le fait qu’un « junior minister » prend les rênes des questions européennes.

2 commentaires

  1. Jean Quatremer aurait pu préciser que LW est le 8ème SE ou Ministre français chargé des AE depuis 2002 . Comme la plupart de ses prédécesseurs , il a peu d’expérience des affaires et des milieux communautaires . Comme certains d’entre eux , il détient plusieurs mandats locaux « auxquels il consacrera toujours une grande place dans son emploi du temps » . Du fait de son jeune âge et de sa légitime ambition , il devra également – vu la probable brièveté de ses nouvelles fonctions – se préoccuper activement de la poursuite de sa carrière politique . Autant dire que ses homologues européens verront en lui une nouvelle « étoile filante » française, aussi brillante que fugace . La plupart des dossiers européens se traitant sur plusieurs années (cf. réforme de la PAC , financement de l’UE , élargissement ,etc…) il risque de lui être difficile de s’y investir véritablement .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *