Chat-Facebook avec Joseph Daul: « Ma vision de l’Europe n’est pas celle de Cameron. Mon Europe est celle des pères de l’Europe « 

Mardi 16 novembre 2010 de 11h à 12h avait lieu sur la page Facebook de Touteleurope.eu un entretien avec Joseph Daul et les internautes. Voici l’occasion pour ces derniers de poser directement leur question au président du plus grand groupe politique du Parlement européen, le Parti Populaire Européen (PPE). Voici le résumé de ce « chat-facebook ».

Avant même que ne commencent les échanges en direct, plusieurs questions nous avaient été envoyées via mail ou sur Twitter suite à notre annonce de cet évènement. Joseph Daul a répondu en anglais et en français aux différentes questions. Notre rédactrice en chef, Laura Dagg, était présente et retranscrivait les réponses du président du PPE. C’était une première pour lui: « Les médias sociaux sont un bon moyen de communiquer avec les citoyens et cela permet de l’interactivité. Toutefois, étant agriculteur, je suis aussi un homme de terrain et j’aime les contacts réels. Il faut donc trouver un bon équilibre entre les deux ».

Sur la thématique agricole

La thématique agricole a été un des sujets qui revenaient le plus dans les différentes questions. Sur la Politique Agricole Commune (PAC), Joseph Daul estime qu’elle « doit assurer la sécurité alimentaire de nos citoyens qui sont 500 millions de consommateurs. L’alimentation n’est pas une industrie, mais dépend beaucoup du climat, et les agriculteurs sont des acteurs au niveau économique dans l’ensemble des continents, notamment les Etats-Unis et la Chine ». Il en a profité pour rappeler l’importance du Parlement européen aujourd’hui dans les débats depuis la mise en place du traité de Lisbonne: « Pour la première fois, le PE va co-décider avec le Conseil sur cette reforme » de la PAC.

Sujet plus polémique, les OGM. Le président du PPE n’a pas esquivé le débat: « il faut se poser les vraies questions: préférez-vous manger une pomme de terre qui a été traitée entre 22 et 26 fois dans l’année contre le mildiou – c’est le cas de la production d’une année normale – ou utiliser une plante résistante au mildiou ? Où est le moindre mal? ».

Le rôle du PPE et du Parlement européen

« Le rôle du Président du groupe le plus important et le plus influent est un rôle de coordination et d’impulsion de nouvelles idées » explique Joseph Daul. Mais pour encore améliorer le système, il propose « qu’aux prochaines élections de 2014, un certain nombre de députés européens soient élus sur une base transnationale ». Seule condition à ses yeux, « que tous les partis politiques européens aient la capacité de développer des programmes européens, ce qui n’est pas si facile en réalité ».

Il explique son parcours en partie par ses origines, alsaciennes, à la frontière de la France et de l’Allemagne: « En tant qu’Alsacien, je suis né Européen ».

Alors que certains analystes voient une montée des nationalismes en Europe suite aux différentes élections dans les Etats-membres, Joseph Daul est revenu sur le Tea Party, ce mouvement à la droite de la droite américaine qui vient de percer aux dernières élections américaines de mid-terms: « Le phénomène du Tea Party marque un net retour sur les valeurs. Les citoyens des États-Unis ont exprimé un manque de confiance envers l’establishment de Washington et veulent une meilleure gestion des finances par leur gouvernement. En Europe, même s’ils sont exprimés différemment, ces sentiments sont très présents dans notre opinion publique et j’en tiens compte dans mes choix politiques ».

« Favorable à des ressources propres » pour l’UE

Répondant à plusieurs internautes sur les questions budgétaires et plus particulièrement de l’impôt européen, voici ce que Joseph Daul a répondu: « les Etats membres ne peuvent pas en même temps décider de nouvelles politiques européennes (service extérieur, ITER, Galileo, etc…) et ne pas prévoir de financement adéquat. » Il se dit même favorable à ce que l’Union européenne ait des ressources propres, c’est-à-dire qu’elle soit moins dépendante du bon-bouloir des Etats pour la constitution de son budget.

Joseph Daul a tenu à rappeler que « plus de 90% du budget européen retourne aux Etats. « Un euro investi en Europe est plus rentable pour les citoyens qu’un euro investi au plan national ». Il en a profité pour défendre autre vision de l’Europe que « celle de Cameron. Mon Europe est celle des pères de l’Europe qui ne voyaient pas à court, mais à long terme. On ne peut pas fixer des objectifs européens sans les financer, c’est le message du PE et de mon groupe politique ».

Joseph Daul avec les citoyens… et le Secrétaire d’Etat aux Affaires européennes de Belgique !

Pour l’anecdote, Olivier Chastel, le Secrétaire d’Etat aux Affaires européennes, a tenu à venir poster une question sur ce chat-facebook: « Joseph, concernant l’initiative citoyenne, penses-tu que le Parlement européen parvienne à un accord d’ici la fin de l’année ? »

Nul doute qu’ils auront l’occasion d’en discuter directement sur Bruxelles très prochainement !

Voir l’ensemble des réponses ici : page Facebook de Touteleurope.eu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *