Présidence belge et Twitter

A l’occasion de l’interview d’Olivier Chastel, Secrétaire d’Etat aux Affaires européennes en Belgique, Touteleurope.eu a voulu savoir quelle était son utilisation de Twitter. C’est par le biais de ce réseau social que notre site a pris contact avec lui. Il revient pour nous sur les aspects « 2.0 » de la présidence belge du Conseil de l’Union européenne 2010 qui est à mi-mandat. Cette interview a été réalisée le mercredi 13 octobre 2010 à Bruxelles.

C’est grâce à la présidence belge qu’Olivier Chastel s’est vraiment mis à utiliser pleinement Twitter. « Je n’étais pas un des premiers adeptes, cela ne fait six mois que je suis présent » explique-t-il. Devant le défi de communiquer sur une présidence du Conseil de l’Union européenne, il avait la volonté de « vulgariser la scène européenne » pour pouvoir toucher le grand public en plus du travail de terrain ou les rencontres avec le tissu associatif.

Il a deux comptes twitter: « un pour l’exercice personnel ou pour mes missions politiques plus locales et un compte ‘présidence’ pour y poster des statuts me permettant d’éclairer ceux qui me suivent (ils sont un millier) sur mes activités au quotidien. Je me suis aperçu depuis deux ans qu’on se demandait ce que faisait un Secrétaire d’Etat aux Affaires européennes ». Il espère ainsi pouvoir répondre aux « interpellations qui arrivent par ce nouveau média ».

Sur son utilisation de ce réseau social, il estime qu’il ne faut pas « tomber dans l’excès de certains politiques qui utilisent ce genre d’outil pour y dire un peu tout et n’importe quoi ». Il sépare ainsi clairement ce qui est de l’ordre de sa vie privée et ce qui est de l’ordre de la vie politique. Pas « fana » des photos envoyées sur le vif, il préfère imprimer un aspect politique à ses messages, évitant tout ce qui pourrait « faire les choux gras de certains médias ».

Pour lui, les eurodéputés ont tout intérêt à se mettre à Twitter pour les rapprocher de leurs électeurs: « c’est un outil merveilleux pour sensibiliser nos citoyens à notre travail. Twitter est un outil de plus pour nous qui va devenir (comme les autres outils de demain) nécessaire à notre communication ».

L’interview complète de M. Chastel sur Touteleurope.eu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *