Nathalie Kosciusko-Morizet à Bruxelles pour le lancement des « MEP 2.0 Workshops »

Nathalie Kosciusko-Morizet était à Bruxelles jeudi 7 octobre pour le lancement du « MEP 2.0 Workshops », déclinaison européenne des « Ateliers de l’élu 2.0 » prise en charge par Damien Abad, député européen. Un nouvel exemple de l’importance des réseaux sociaux pour le personnel politique, quelques semaines après le lancement de Tweet your MEP.

Il y a un an, Nathalie Kosciusko-Morizet créait les « Ateliers de l’élu 2.0 », une formation aux nouveaux usages d’Internet pour les parlementaires français. Elle s’est rendue jeudi 7 octobre 2010 au Parlement européen pour le lancement officiel de l’adaptation européenne de ce programme par l’eurodéputé Damien Abad (PPE), baptisé ‘MEP 2.0 Workshops’. Il s’agit d’une séance de formation auprès des élus pour qu’ils puissent appréhender au mieux toutes les formes de communication offertes par les nouvelles technologies.

Cette première session des ‘MEP 2.0 Workshops’ a rassemblé plus d’une soixantaine de participants constitués dont de nombreux eurodéputés de neuf pays membres et des représentants de différentes instances européennes. Etaient notamment présents plusieurs députés français dont Rachida Dati (PPE), Françoise Grossetête (PPE) ou Nathalie Griesbeck (ADLE).

« Je suis très fière d’être la marraine des ‘MEP 2.0 Workshops’. Internet et notamment les réseaux sociaux constituent un nouvel espace démocratique qui permet de rapprocher les élus des citoyens. La proximité, l’interaction et la réactivité du web s’imposent désormais comme des atouts particulièrement essentiels pour rendre les politiques communautaires plus accessibles et renforcer le lien entre les européens et leurs députés. Véritables traits d’union, ces nouveaux outils permettent de mieux incarner l’Union européenne », s’est félicitée Nathalie Kosciusko-Morizet.

Après le lancement de Tweet your MEP le 22 septembre, voici un nouvel exemple de l’attrait des parlementaires européens pour les réseaux sociaux, notamment Twitter. Par ailleurs, le déplacement de la secrétaire d’Etat s’est poursuivi par une rencontre bilatérale avec Neelie Kroes, commissaire européenne chargée de l’Agenda numérique. Leur entretien a principalement porté sur les priorités du volet numérique des investissements d’avenir et sur la création d’un marché commun du numérique pour permettre aux start-up européennes de se hisser parmi les leaders mondiaux du secteur.

En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *