Bruxelles veut offrir un iPad à ses eurodéputés?

Plans d’austérité, crise financière, affaiblissement de l’euro, remise en question des traités… l’Allemagne qui un jour affiche sa solidarité européenne et évoque le lendemain la possibilité de virer la Grèce de la zone euro…L’Europe a pas mal de chats à fouetter ces derniers temps, mais cela ne l’empêche pas de penser à des projets… alternatifs. Une astuce peut-être pour ne pas être engloutie dans le tourbillon de la monotonie…

Un iPad pour faire des économies ?

 

De quoi s’agit-il? Le nouveau projet de la Présidence du Parlement européen s’appellerait « IT mobility » et viserait à doter les 736 parlementaires d’un iPad, le nouveau micro-ordinateur d’Apple.

 

Envie de se moderniser … mais à quel prix? Selon le Sunday Times, le journal britannique qui a diffusé la nouvelle en premier, le projet coûterait près de 600 euros par députés … pour un montant total de près de 500 000 euros.

 

Un chiffre peut-être risible par rapport aux différents plans de secours et de sauvetage mis en place ces derniers temps … mais certainement un manque de délicatesse pour un électorat en proie à de sérieuses difficultés économiques et sociales.

 

Il est vrai que les contours de la proposition sont encore très flous, mais la paternité du projet serait à attribuer, d’après le Times, à un groupe d’eurodéputés chapeautés par le secrétaire général du ¨Parlement européen, l’allemand Klauss Welle, qui selon les rumeurs serait un fervent apôtre de l’iPhone Apple.

 

Il paraît aussi que la proposition a été adroitement déguisée en instrument utile pour réaliser des économies. L’argument? L’utilisation de l’iPad permettrait de travailler « hors du bureau et en vacances ». La révélation vient de Marta Andreasen, du parti eurosceptique britannique UKIP qui pense à ce  » bon nombre de parlementaires plus anciens [qui] ne savent même pas comment utiliser correctement internet !”

 

Les démentis du Parlement européen

 

La rumeur a été immédiatement démentie par le porte-parole du Parlement européen, Jaume Duch, qui a déclaré au journal espagnol El Mundo: « Ce sont les informations typiques de certains médias qui ont l’air de s’amuser en pointant du doigt les prétendus excès des institutions européennes ».

 

Et pour terminer, il a précisé que « toute dépense de ce type doit être approuvée par le Parlement européen ». M. Duch voudrait-il rappeler qu’il est prématuré de s’exprimer sur la question ?

 

Le budget 2011 étant voté à l’automne, il faudra attendre cette date pour savoir si chaque élu pourra retrouver sur son bureau un iPad tout beau, tout neuf.

 

Par ailleurs le porte-parole lui-même juge qu’il est nécessaire de remplacer certains instruments de travail techniquement obsolètes… et qu' »il serait beaucoup plus pratique de parier sur un support mobile »…

 

Rendez vous dès la rentrée pour jeter un œil aux mallettes des eurodéputés…

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *