Europarlement 2.0 : « yes, we can Twitter »

Les premiers signes d’une cyber-révolution ? Inspirés par la « politique 2.0 » du président américain Barack Obama, de nombreux eurodéputés français ont décidé de s’inspirer des techniques de communication du locataire de la Maison Blanche en utilisant Twitter. Presque vingt parlementaires français couvrant l’ensemble du spectre politique national et européen sont désormais présents sur cet outil de microblogging.

Pour les suivre, Touteleurope.fr a développé un widget agrégeant spécifiquement leurs « tweets ».

La particularité de cet outil réside dans la possibilité pour tout un chacun de l’insérer librement sur son propre site. Blogs politiques, médias généralistes ou sites de citoyens intéressés par la chose publique européenne, il suffit de copier le code de l’écran pour le rendre visible. Lemonde.fr a ainsi repris le widget dans sa rubrique Europe. Une manière de montrer que les questions européennes, ce sont aussi des positions politiques qui se confrontent dans l’enceinte d’un parlement supranational et sur la Toile.

De manière plus générale, on assiste à l’émergence d’une nouvelle relation entre la presse, les politiques et le Web social. La dernière manifestation en date de cette tendance est la décision prise par Barack Obama d’annoncer une conférence de presse sur Twitter avant de faire appel aux canaux traditionnels de l’information. Une première dans le monde de l’information. Derrière l’aspect « geek » de cette initiative, l’objectif de l’administration américaine est d’accroître l’interactivité entre les citoyens et le pouvoir politique.

Idem pour les eurodéputés. Par l’usage de Twitter, ils pourraient en effet contribuer à rapprocher le Parlement de ses électeurs en plaçant également le débat sur Internet. Sur des sujets aussi sensibles et importants que la nomination de la prochaine Commission ou encore la Conférence de Copenhague sur le réchauffement climatique, les citoyens de l’Union seraient informés en temps réel de l’activité de leurs représentants. Une nouvelle manière, en somme, de suivre et de participer à la vie politique européenne.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *