Les Européens plébiscitent le loup pour incarner l’Europe

Répondant à la volonté de la Commission européenne de faire de 2009 l’année de « la créativité et de l’innovation », La Tribune a décidé de trouver un animal qui pourrait incarner l’Union européenne, pour compenser l’absence de statut officiel du drapeau étoilé et de l’hymne européen, l' »Ode à la joie » de Beethoven.

Le quotidien a donc demandé l’aide du Parlement européen pour définir un bestiaire soumis ensuite à la commission affaires constitutionnelles. Sur la liste définie avec l’aide d’experts, d’historiens et d’universitaires : le taureau, la tortue, l’éléphant, le lion, la colombe et la chouette.  

Il a ensuite organisé une consultation sur son site Internet, latribune.fr. Résultat : un millier de participants et un grand vainqueur, avec 13% des voix : le loup  qui pourtant ne figurait pourtant pas dans le bestiaire, sans doute en raison de sa mauvaise réputation. Le voici donc réhabilité.

 
Si le prédateur est loin devant, les autres animaux de la ferme comme d’ailleurs ne sont pas en reste :

– le taureau (4,4%) pour le retour aux origines de l’Europe;

– le cerf (4%) “majestueux, partout chez lui en Europe et nul ne conteste sa suprématie”;

– la colombe (3,4%) car “la sagesse provient davantage de l’Europe que de partout ailleurs”;

– l’abeille (3%) “toutes travaillant pour une même chose mais décidant elle-mêmes où butiner”;

– le mouton (2,8%) pour les déçus de l’Europe;

– l’âne (2,6%) pour “sa force, son calme et sa sérénité” mais aussi pour “sa bêtise”;

– l’autruche (2,4%) pour “sa tête dans le sable”;

– le coq (2,3%);

– le cheval (2,3%) “compagnon de nombreux travailleurs à travers les siècles”;

– la chouette (2,3%);

– et encore : la vache, le phénix, le sanglier, la louve (distinguée du loup), la tortue, le pigeon, la licorne et le singe.

Plus de 1 000 internautes ont participé à cette consultation dont les résultats seront transmis à la commission des affaires constitutionnelles du Parlement européen.

[La Tribune cherche un animal pour incarner l’Europe]

2 commentaires

  1. L’homme est un loup pour l’homme.
    Voilà à quelle maxime, m’a renvoyé immédiatement le choix de cet animal, non proposé qui plus est.
    Cela m’attriste beaucoup, je dois dire, quant à l’image que se fait de l’Europe, une majorité de participants.

    Le déficit d’Europe doit être grand au pès de ces personnes ou mieux, les politiques ne nous ont pas fait assez connaître et aimer l’Europe.

    Un sondage rassurant tout de même, 59% des français pensent que l’Union est une bonne chose face à la crise.

    Cordialement

  2. On ne construit donc pas l’Europe, comme celà est dommage ! pour nous mais surtout ceux qui nous survivront; on prefére hurler avec les loups, qu’elle vilaine image destructrice ! rien d’étonnant nous sommes portés par une culture de mort ,noire négative.Les générations antérieures culturellement préferaient ce qui était rare, beau, lumineux,alorsqu »aujourd’hui on en prend souvent le contrepied -Ou est l’espoir? Si j’avais 20ans je sombrerai ; Ceci dit ce pauvre loup doit être protégé mais de grâce laissez le à ses forêts ; pour ma part, j »aurais opté pour un animal en voie de disparition ou déjà disparu ( liste Natura 2000)si j’avais eu à ma prononcer .C’est je crois,+constructif-et réaliste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *