David Černý : l’artiste aux 27 visages

Un canular, voilà ce qu’est l’oeuvre d’art intitulée « Entropa » et exposée actuellement dans l’atrium du bâtiment Justus Lupsius à Bruxelles, le siège du Conseil de l’Union européenne.

L’artiste à l’origine de cette oeuvre, David Černý, aurait en effet tout simplement inventé l’existence des 26 co-auteurs exigés par la Présidence tchèque de l’Union européenne. Comme l’a rappelé, embarrassé, le ministre tchèques des Affaires européennes, Alexandr Vondra, « le contrat entre le gouvernement et l’artiste stipulait clairement que la création devait être l’oeuvre conjointe d’artistes provenant des 27 Etats membres ».

Le concept d' »Entropa » : demander à 27 artistes européens de représenter visuellement un cliché qui colle à la peau de son pays. A l’arrivée, ça donne une France en grève, la Grande-Bretagne représenté par un grand vide et la Bulgarie occupée par d’immenses toilettes à la turque. C’est d’ailleurs  la radio bulgare Darik qui a dénoncé la supercherie après avoir vérifié sur Google. L’information a ensuite été relayée et confirmée par le Daily Telegraph.

La Présidence tchèque, qui niait ces accusations en début de semaine, a du admettre la réalité : David Černý est le seul auteur de l’oeuvre.

Alexandr Vondra a avoué avoir « eu la mauvaise surprise d’apprendre que le créateur de l’oeuvre Entropa était en fait David Cerny et n’avait pas été réalisée par 27 artistes représentant les Etats membres de l’Union (…) David Cerny porte la pleine responsabilité de ne pas avoir rempli ses engagements. Nous allons désormais étudier les mesures à prendre ». En attendant, pas sur que l’oeuvre reste bien longtemps accrochée dans le bâtiment symbolique du Conseil ….

Découvrez « Entropa » à travers une vidéo de la Commission européenne

15 commentaires

  1. une honte j’espere qu’il est fabriqué en bois et qu’on le donnera au bulgare ou au français pour le brûler, tant qu’a nous les Belges on à droit au praline ! -> pourquoi pas des frites… Est ce au tchèque à décider…

  2. Comme tchèque et européen je me réjouis de cette oeuvre. Merci David. Il y a pas mieux pour dénoncer l’état tchèque et son président antieuropéen qui ne mérite pas représenter notre pays et gouverner l’Europe. J’ai peur que on va pas avoir le droit de lire sur petit écran « tchèque » l’absurdité de la personne de Vaclav Klaus, d’un simple populiste qui est arrive à la tête du pays par la même légitimée que David Cerny s’exprime au siège du Conseil de l’Union européenne …
    Votre discussion reste dans tous ces tabous de cliché européens. Pour savoir si l’Europe sais se moque d’elle-même, comme se la pose David Cerny, vous faite une preuve que pas toujours. Vous ne savez même pas regarder l’art dans la parole avec la quelle il vous parle. Votre regarde s’arrête sur la surface du l’objet lui-même et vous êtes choqué par le mots qui emplois mais vous ne comprenez rien de ça parole… Je suis triste pour vous. Ouvre l’esprit cher européen. Je commence avoir peur que ce ne pas que président tchèque mais aussi les gents des institutions européennes qui ont un esprit limité.. Le tchèque ne sont pas masochiste, l’ouvre ne restera pas chez vous, mais je ne pas crante pour, n’importe la quelle galerie va nous le garder. Vous serez soulagé d’être dépassé par la taille d’art et ça façon de s’exprimer qui vous choque tant. Le message a été prononcé.
    David Cerny na pas choisie une acte si radicale par rapport de celui de Jan Palach il y a tout juste 40ans pour montrer l’état de son gouvernement, mais il a fait aussi fort pour relève l’attention la plus haute. Qu’est-ce que nous avons retenir de son message ?
    Bien a vous et encore une bonne année. Bohumil

  3. Il est facile de monter sur ses grands chevaux et tenir des propos plein de suffisance et de mépris à l’égard des tchèques. Où est donc passé votre sens de l’humour ?

    Autre question intéressante: est-ce par ce qu’il est tchèque que vous réagissez ainsi ?

    C’est vraiment déprimant…On est sensé vivre ensemble, former une communauté, mais on crache sur les plus faibles dès qu’ils se permettent ce qui semble aux yeux des pisses-froids être un crime de lèse majesté…

    Le sens de cet oeuvre est, à mon sens, de montrer les préjugés que les citoyens des différentes nations ont les uns sur les autres, ce qui devait permettre d’en parler ( et ne me dites pas que c’est sa vision purement tchèque qui parle car j’ai trouvé ses clichés parfaitement en accord avec les miens et je suis français)

    Au lieu de ça, la vanité innée des hommes a parlé et personne ne tolère qu’un bouseux de tchèque, pour raisonner comme vous, se permette un tel affront…Mes chers concitoyens, il est vraiment urgent de réapprendre à rire…

    La seule chose qui me choque en définitive, c’est que le gouvernement tchèque soit embarrassé… On dirait un enfant qui avoue une bêtise à ses parents, c’est affligeant. quelle tristesse de les voir si inhibé par notre suffisance occidentale puante…

    Vive l’humour et peste soit des râleurs

  4. Très belle oeuvre de Cerny, très provocatrice qui montre bien les stéréotypes de chaque pays mais en même temps la diversité de l’Europe. Il est tout a fait normal que cette oeuvre choque les plus européistes d’entre nous puisqu’elle est le contraire de la construction européenne d’aujourd’hui à savoir l’homogéneisation et le formatage à outrance de nos pays.

  5. David Černy, un artiste en quête de la célébrité qui force le public à regarder sa merde… que c’est triste
    Černý, ce qui veut dire noir, tu n’est que un Goliath des ténèbres et David des Arts.
    Hasek, dans son livre « Schveik », ou il parle d’un prisonnier à régime spécial, qui s’est fait volé le jambon, l’excuse et le ridiculise par le fait que les motifs de ce marchand de lits étaient l’argent.
    Chez toi c’est ta grande langue et la plume qui te servent …pour tes propres fesses ? Ou bien pour se faire le travesti « Entropa ». Tu confonds l’Art avec la perversité de ton âme. Tu deviens l’apothéose de la Stultitia sublima, mais pour toi c’est un orgueil, puisque tu ne sais rien faire de beau, ni dans l’amour , ni dans l’art, je pense.
    Que serait devenu Hitler s’il avait été admis aux Beaux – Arts ? Un Černý je pense.
    Je pense aussi que tu doit figurer dans les archives tchèques comme agent KGB en te voyant aujourd’hui encore déclarer «Nous étions tous deux anti-communistes… » et appliquer leur idéologie : gigantisme monumental, dire des mensonges, toucher aux pires instincts et faire vomir rien qu’en parlant
    Je pense que tu a été payé par l’ancien KGB pour porter ce coup à l’Union.
    A l’époque les vrais tchèques se déchiraient les poches pour trouver de l’argent pour passer des vacances à la mer en Bulgarie , ce petit paradis inoubliable pour eux.
    La Bulgarie restera toujours un très beau pays.
    Mais toi, que resterais-tu ? D’après La Bible qui dit que tout ce que vous faites dans la vie vous serait retourné cent fois, toi, pauvre con, tu pourrais t’en construire toute une maison pour l’Eternité !
    Moi j’écrirai à la porte : Maison du Fumier David Černý
    Et à toi d’y ajouter, en sortant ta langue fraichement vomie d’une toilette turque :
    « J’espère qu’à la fin de ma vie je pourrai affirmer – J’étais un bon onaniste. »
    Désolé pour le langage mais tu sais, c’est contagieux , ta stupidité et ton arrogance.
    J’ai voulu écrire deux pages, j’ai hésité et je ne l’ai pas fait. Par pitié pour le papier blanc.

    Dobrin

  6. je trouve cette oeuvre d’art très drôle, il n’y a pas de quoi se sentir offensé au contraire! L’art c’est subjectif, on aime ou on aime pas, pas besoin de polémique. L’art ne se veut pas « politiquement correct ». Un peu d’humour n’a jamais fait de mal.

  7. je suis aterrée que cela puisse être considérée comme de l’art
    côté humour c’est plutôt affligeant aussi et même insultant pour certains pays
    je n’ose à peine à imaginer que ce type ait pu être rémunéré pour cette… chose

  8. Quelle violence. Comment pouvez vous dénoncer ce qui, à votre sens, est une atrocité, et balancé des propose encore plus infâme… Vous parlez de nazisme alors que vos paroles sont d’un racisme outrageux.
    Cette oeuvre montre peut être ce que beaucoup de gens pense de l’Europe (je ne parle pas de moi). Cette oeuvre est à mon avis à percevoir comme une invitation à l’Europe à faire son autocritique… Ce ne serait pas une mauvaise chose, quand on voit le caractère méprisable et arrogant de ces pro-Européens,qui injurient toute personne osant affirmer leur différences idéologiques.
    A bon entendeur…

  9. Pour la France, je trouve ça drôle. Pour les autres pays je ne parlerai pas. C’est vrai qu’on est souvent en grève et en colère. Ce n’est pas une critique c’est un fait. Maintenant, ce que les autres pensent de nous, je m’en fou royalement. Je vis en France, non en République Tchèque. De ce que j’en sais, la vie en République Tchèque est beaucoup moins facile qu’en France, donc ça doit leur faire bizarre de nous voir tout le temps en train de manifester. C’est pour cela que je préfère prendre ça à la rigolade plutôt qu’en faire un patacaisse.
    Alors vous prenez pas la tête, ça sert à rien.

  10. David Cerny donne un peu l’impression d’avoir été dépassé par le retentissement de sa propre réalisation. Il le dit lui-même: il ne s’attendait pas à ce que ça fasse un foin pareil. Il n’empêche je trouve que c’est un sacré pied de nez, et que l’on déguise sa gène derrière l’interrogation quant à la nature « artistique » ou non d’Entropa n’y changera rien : ce que Cerny nous montre ce sont les gouffres béants qu’il faudra encore combler pour parvenir à une Europe unie. Son interview est sur le Webzine KUB3 : http://www.kub3.fr/?p=1879

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *