Le Parlement européen lance sa web TV

Le Parlement européen a lancé aujourd’hui Europarltv, sa chaîne de télévision en ligne. Cette chaine sur le web, dont les émissions seront traduites dans plus de 20 langues, a pour but de rendre le travail du Parlement européen plus transparent et plus compréhensible pour les citoyens européens.

EuroparlTV dispose de 4 chaînes qui proposent des programmes différents, conçus en fonction des publics :
– Le programme « Votre Parlement » met l’accent sur les politiques de l’UE. Il est destiné à tous ceux qui suivent de près l’actualité européenne.
– Le programme, « Votre voix », est destiné au grand public.
– Un programme destiné aux jeunes.
– « Le Parlement en direct », qui couvre les travaux internes du Parlement européen tels que les débats des sessions plénières et les activités des commissions parlementaires.

Le budget annuel de ce projet est de 9 millions d’euros. La plus grande partie sera utilisée pour la production des programmes (300 heures par an), les traductions, le développement du site web et le marketing de la chaîne.

[Europarl TV]

5 commentaires

  1. Bonjour,
    Je suis très heureux de voir vivre ( et construire )l’Europe à travers une chaîne d’écran d’ordinateur, et j’attendrai avec impatience, le moment où je pourrais zapper dessus de mon poste de télevision comme LCP.
    Car étant déjà une bonne partie de la journée devant un ordinateur, le soir, je n’ai pas forcement l’envie de m’y remettre.
    De plus, cela permettrait de sensibiliser un plus grand nombre.

    Salutations.

  2. J’ai particulièrement été heureux de cette initiative de la part du Parlement européen. A l’heure où les WebTv se multiplient, le Parlement a su accompagner et trouver un moyen adéquat pour faciliter la communication et la présence (la transparence) envers les ressortissants européens et le reste du monde.

    Comme Valéry le dit, certes, il manque encore quelques éléments techniques pour améliorer un peu mieux ce service, mais c’est un premier pas encourageant ! Bravo !

  3. @ Briardounet :
    pas de censure à votre encontre, la modération a simplement pris un peu plus de temps ces dernières heures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *