Un eurodéputé sur dix tient un blog

Le blog Public Affairs 2.0, dédié à l’usage des outils numériques en politique, affaires publiques et communication, a réalisé une étude sur ce thème auprès des 785 députés européens. Les blogueurs de Public Affairs ont étudié le comportement des eurodéputés en matière de blogging, mais aussi sur Facebook et Wikipedia.

Parmi les principaux enseignements de cette recherche, il ressort que 89 députés européens ont leur propre blog, soit 11 % d’entre eux. Public Affairs publie la liste de ces députés à la fin du billet.

Les eurodéputés français et britanniques sont les plus nombreux à bloguer, suivis de près par les Espagnols, puis par les Allemands, Roumains et Polonais. Les députés européens italiens sont les moins actifs en la matière : seuls deux d’entre eux ont ouvert leur blog. Chresten Heide-Anderson, du blog danois Politisk Kommunikation, remarque cependant que proportionnellement au nombre d’eurodéputés d’une même nationalité, 42 % des députés danois ont un blog, contre seulement 14 % des Français.

Ce sont les députés du parti socialiste européens (PSE) qui arrivent en tête du classement réalisé en fonction des appartenances partisanes : 36 membres de leur groupe parlementaire tiennent un blog, contre 20 pour le parti populaire européen (PPE). Les Verts européens et les membres de l’Alliance des démocrates et des libéraux pour l’Europe (ADLE) sont au coude à coude, avec respectivement 10 et 11 blogueurs dans leurs rangs.

La publication de cette étude a suscité des commentaires enthousiastes, ce qui n’a pas empêché Jon Worth de se demander combien de ces blogs sont régulièrement mis à jour. Julien Frisch note également les limites de la recherche, qui manque selon lui d’un éclairage qualitatif.

[Public Affairs 2.0.]

2 commentaires

  1. L’Europe est une super-puissance capable de promouvoir ses valeurs dans le monde.Mais les Européens n’en finissent pas de trébucher sur la réforme des institutions alors que des initiatives urgentes s’imposent. Ceci par ignorance,idées « toutes faites » ou opposition systématique.Les blogs des députés européens sont donc les bienvenus,à la condition qu’ils soient connus.Car, dans la vie quotidienne, où sont nos députés? Pas d’articles de presse, pas de présence télévisée,pas de réunions publiques, les blogs peuvent-ils combler ce déficit de contact ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *