ALTER-EU lance une action pour un lobbying transparent à Bruxelles

L’association ALTER EU lance une initiative sur Internet pour améliorer la transparence des décisions européennes. Cette action consiste à adresser une lettre au Président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, pour demander une véritable transparence du lobbying dans l’UE.

Etablie en 2005, ALTER-EU est « l’alliance pour une réglementation de transparence et d’éthique en matière de lobbying ». Cette coalition compte plus de 160 groupes de la société civile, soucieux de l’influence croissante des lobbyistes sur les politiques européennes. Selon eux, cette influence affaiblit la démocratie dans l’Union.

L’association fait campagne pour que soient adoptés un système obligatoire d’enregistrement de tous les lobbyistes, des règles éthiques de lobbying et un code de conduite pour les fonctionnaires européens. L’alliance a ainsi participé au débat sur l’Initiative Européenne pour la Transparence.

ALTER-EU relève une contradiction entre le nombre de lobbyistes à Bruxelles, estimé à 15 000, l’absence de réglementation pour contrôler leurs activités et leur influence sur des décisions importantes. Un autre paradoxe noté par l’alliance: le fait que les institutions européennes aient de plus en plus de pouvoir alors que les citoyens en savent de moins en moins sur ce qui influence réellement les décideurs européens.


La coalition qualifie de « faible » et « d’inutile » le système d’autorégulation proposé par la Commission pour améliorer la transparence du lobbying à Bruxelles. La mise en place d’un registre volontaire des lobbyistes devrait être effective d’ici fin juin. ALTER-EU dénonce la frilosité de la Commission à exiger une transparence réelle du lobbying. L’alliance considère que les craintes sur l’influence des grandes entreprises doivent être entendues. « S’il est un moment pour agir, c’est MAINTENANT ! » proclame le site. L’alliance voudrait que les lobbyistes soient obligés de déclarer qui les paie, et combien, pour influencer les décisions européennes. Ils souhaitent qu’un registre public soit mis en place avec ces informations.

Sur le site d’ALTER-EU, les internautes peuvent écrire à José Manuel Barroso en utilisant une lettre pré-rédigée. Ils ont la possibilité d’en modifier le sujet et d’ajouter leur propre contribution au texte proposé :

Cher Président Barroso,

Je vous écris pour vous faire connaître mon inquiétude concernant le registre des lobbyistes que la Commission prévoit de lancer le 23 juin.

Comme vous le savez, des milliers de lobbyistes sont actifs à Bruxelles. Dans bien des cas, je serai directement affecté par les conséquences des décisions européennes que ces lobbyistes tentent d’influencer. En tant que citoyen de l’UE, je souhaite pouvoir en savoir plus sur ces lobbyistes irresponsables. Qui sont-ils ? Sur quels sujets font-ils pression ? Quelles entreprises représentent-ils et quels sont les fonds dépensés pour ce travail d’influence ?

Je suis très inquiet d’entendre que le registre que la Commission se propose de lancer en juin pourrait ne pas répondre à ces questions, et donc ne proposer aucune amélioration tangible du lobbying dans l’UE (quel archaïsme !). Je trouve particulièrement troublant que l’on permette aux grandes entreprises de relations publiques et de lobbying d’être moins transparentes que celles de taille plus réduite. Le registre doit contenir les noms des lobbyistes et des informations financières comparables et significatives. Le système volontaire proposé devra également devenir obligatoire afin de recenser tous les lobbyistes travaillant au niveau européen.

Je m’adresse donc à vous, Président de la Commission Européenne, pour que vous interveniez et garantissiez que le nouveau registre des lobbyistes permette une véritable transparence. La crédibilité de l’approche européenne en matière de transparence, de même que la vôtre en matière de démocratie, dépendra de l’issue de ce processus.

J’attends avec impatience vos résolutions pour que le registre des lobbyistes de l’UE connaisse le meilleur démarrage possible !

Bien cordialement,


[ALTER-EU]

3 commentaires

  1. Excellente initiative de la part d’Alter-EU. Connaissez-vous en outre ces deux sites web sur le lobbying, à savoir un le portail collaboratif du lobbying (ie-lobbying.info) et la plateforme de blogs dédiée au lobbying (ie-lobbying.net/a-propos/) ?

  2. Je suis sans doute un puriste naif mais je ne comprends pas que l’on puisse même tolérer l’existence ou l’action des lobbyistes.
    Bref, je vous soutiens mais je trouve que vous pourriez y aller un peu plus fort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *