Présidence française : MediaPart prend le pouls des députés européens

MediaPart, le site d’information lancé à l’automne dernier par l’ancien directeur de la réaction du Monde Edwy Plenel, a enquêté auprès des députés européens pour connaître leurs sentiments à quelques mois du début de la présidence française du Conseil de l’UE. Conclusion particulièrement sévère de la journaliste Maguy Day : « d’ores et déjà, la France est soupçonnée d’utiliser sa future présidence de l’Union européenne, à partir du 1er juillet, pour ne servir que ses intérêts particuliers ».

Ainsi, le parlementaire allemand Jorgo Chatzimarkakis a confié à la  journaliste : « Angela Merkel a fait la preuve de sa neutralité quand son pays présidait l’Union au premier semestre 2007. A cette période, les intérêts allemands étaient mis en sourdine. Mais pour Nicolas Sarkozy c’est différent. Sa personnalité exclut qu’il soit neutre ». La principale pomme de discorde reste le projet d’Union méditerranéenne, critiqué par les personnes interrogées, à l’instar des récents accords commerciaux sur le nucléaire, de la position française sur la Turquie ou encore de la récente polémique sur les quotas de pêche. Conclusion de Gérard Onesta : « Un président du Conseil européen est un accoucheur de consensus. Je ne sais pas si Nicolas Sarkozy est taillé pour cela ».

[MediaPart]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *