La Toile européenne fait chauffer la carte bleue

Le 23 octobre, le commissaire Franco Frattini (photo) a présenté son projet de « carte bleue », équivalent européen de la « green card » américaine. L’objectif affiché est de faciliter l’accès du marché européen du travail aux travailleurs qualifiés non-ressortissants de l’UE.

EurActiv.com a publié un dossier qui revient sur le contexte et les enjeux de la proposition de « carte bleue » et livre le point de vue de différents politiques et représentants de la société civile. EuroTopics consacre également à ce sujet un dossier constitué d’articles de la presse bulgare, allemande, belge et autrichienne.

Pour EurActiv, la proposition « a reçu un accueil presque unanime ». Mais comme l’indique Daniel Riot, la proposition a été rejetée par la ministre allemande déléguée à la migration, aux réfugiés et à l’intégration. Celle-ci a été suivie par le chancelier autrichien. La France et le Royaume-Uni risquent aussi de s’y opposer dans la mesure où cette proposition va à contre courant du mouvement de durcissement de leurs politiques d’immigration.

Le blogueur Huges Serraf commente la position française : « chez nous, on refuse les visas. Ailleurs, on offre des Cartes Bleues. » Et de conclure : « c’est certain […] c’est ailleurs que l’on fera chauffer la Carte Bleue ». Il salue en revanche la « surprenante initiative » de la Commission européenne : « l’Europe doit préparer l’avenir, bras et cerveaux finiront fatalement par manquer et il n’est pas question d’abandonner la compétition qui s’annonce au profit d’une Amérique du Nord plus clairvoyante ».

Merce de Luis, pour CaféBabel, donne la parole à Mohammed Yasser Boubekri, responsable du Collectif national de soutien à la citoyenneté et à la démocratie de Tétouan (ville, et capitale régionale, située au nord du Maroc). Pour lui, ce projet risque de « chosifier l’immigrant » en se limitant à le « valoriser comme une force de travail potentielle, ou de travail forcé ».

16 commentaires

  1. Pourquoi vous ne répondz pas aux commentaires vous adressés afin de le certaines inquiétudes!!!
    Par ex.: le 5 janvier de cette année(voir ci-haut N0:10)je vous avez demander où vous en étiez avec votre fameuse carte verte,mais pas de réponse.

  2. bonjour, je suis titulaire de diplome ingénieur en electronique et j’ai 6ans experiance solide dans le domaine industriel et je souhait fair les démarche pour ebtenire la carte blue europienne.

  3. Pour ceux qui seraient interessés, il faut savoir que cette carte est delivrée à ceux qui justifient d’un certain niveau.D’apres ce que je vois , certains qui ne savent meme pas composer une phrase primaire s’y interessent.loin de moi d’etre elitiste, mais ces gens là feraient mieux de rester soit chez eux ou se contenter d’une residence normale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *