La Toile européenne comme vous ne l’avez encore jamais vue !

Touteleurope.fr publie une troisième « photographie » de la Toile francophone à thématique européenne. Cette nouvelle cartographie du débat constitue un outil unique de découverte de la diversité des sites où est commentée l’actualité européenne et des parties en présence.

Regroupés sur la carte au gré des liens hypertextes qu’ils échangent, les 944 sites web identifiés se rapprochent suivant leurs affinités. Une sphère européenne distincte agrège blogs, médias spécialisés et think tanks. Hier polarisés par le débat sur le traité constitutionnel européen, les sites de la société civile se sont manifestement reportés sur les enjeux de la campagne présidentielle.

La sphère européenne

 

Les sites des principales institutions européennes se regroupent dans le sud-est de la carte. Parmi ces sites, le portail de l’Union européenne europa.eu et le site de la Commission européenne jouissent, sur la carte, d’une autorité (nombre de citations par d’autres sites) sans commune mesure avec le reste des sites répertoriés.

 

Les sites institutionnels français (gouvernement, administrations, collectivités locales…) apparaissent assez largement éclatés sur la carte. Certains des plus « européens » de ces sites s’inscrivent toutefois dans le même secteur de la carte : les sites du Ministère des Affaires étrangères, Légifrance, le site du Premier ministre et Touteleurope.fr, par exemple, apparaissent proches de ceux des principales institutions européennes.

 

Dans cette sphère européenne dominée par les sites des institutions, on observe encore la présence d’une poignée de médias spécifiquement européens, qui apparaissent détachés de la masse des sites de presse : Euractiv, cafebabel.com, Les Euros du Village et le magazine des jeunes fédéralistes Le Taurillon.

 

Parmi les associations et think tanks, les sites de Notre Europe, de la Fondation Robert Schuman et de Confrontations Europe apparaissent également bien installés dans ce secteur européen de la carte.

 

Les blogueurs, bien que surreprésentés sur le reste de la carte, restent rares dans cette sphère typiquement européenne, et les sites des journalistes Jean Quatremer et Daniel Riot, ainsi que le nouveau blog de Valéry Giscard d’Estaing volent la vedette aux blogs militants qui les ont souvent précédés.

 

La société civile

 

« Associations et collectifs », « particuliers » et « syndicats » composent le vaste territoire de la société civile avec 390 sites sur cette carte, dont un nombre important de blogs, qui se répartissent en deux groupes distincts.

 

L’un, au sud-ouest de la carte, est composé des sites des commentateurs politiques les plus en vue sur la Toile. Bon nombre d’entre eux (Versac, Diner’s room, Maître Eolas…) ont fondé leur blog pendant ou peu après le débat précédant le référendum européen, et participé à l’aventure de Publius. Leurs sites apparaissent en grande proximité avec ceux des principaux médias nationaux.

 

A l’opposé, au nord-est, se regroupent de nombreux sites membres du réseau des Freemen, plus proches des mouvements alter-mondialistes et écologistes. Ces blogs occupent, avec les sites de nombreux mouvements sociaux, l’immense espace laissé par le réseau des sites opposés au Traité constitutionnel européen, dont l’autorité a faibli ou qui se sont éteints.

 

Politique et combat pour la présidentielle

 

Le principe organisateur de la répartition des sites de personnalités ou de mouvements politiques est encore, sur cette carte, hérité de la campagne présidentielle de 2007, et rapproche les principaux sites politiques, de médias, et les blogueurs les plus en vue.

 

Le contexte rajoute à la visibilité des principales figures en lice et de leurs soutiens, marginalisant quelque peu les sites politiques consacrés spécifiquement à l’Union européenne.

 

[Carte de la Toile européenne]

10 commentaires

  1. Bonjour à toute l’équipe,

    Et bravo pour cette superbe mise à jour. De loin l’une des plus belles cartes jamais réalisées sur ce principe.
    J’avoue que nous nous y étions essayés pendant la Net-campagne pour cartographier la blogosphère « Royal », Ségoland, avec un objectif surtout pédagogique à l’attention de nos bloggueurs, mais avec moins de succes esthétique et fonctionnel : http://www.desirsdavenir.org/index….

    Une question : pouvez vous analyser la position de http://www.desirsdavenir.org et ses proximités hypertextuelles ? Ca nous intéresserait beaucoup. D’avance, merci.

    Un regret, néanmoins ,ou plutot un souhait : quand rendrez vous dynamique les évolutions de vos cartes dans le temps ? Nous sommes tous impatients de voir ca.

    Amicalement,

    Benoît Thieulin

  2. Bravo pour la mise à jour et les conclusions fort intéressantes que vous en tirez !
    je n’arrive pas à trouver le positionnement du site d’ARTE. Mes yeux ne sont pas assez perçants sans doute…

  3. @ Cédric & de Boissieu :

    Certains sites typiquement « européens » ne figurent pas sur la carte : ils ont souvent échappé à nos robots pour des raisons techniques.

    Que les auteurs de ces sites nous pardonnent ! N’hésitez pas à nous les signaler, nous irons examiner quel mauvais sort les a tenu à l’écart !

    ml

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *