La Toile « alter » déplore l’exil de Raoul Marc Jennar

Dans un courrier adressé à ses collègues de l’URFIG (Unité de Recherche, de Formation et d’Information sur la Globalisation), le chercheur altermondialiste Raoul Marc Jennar annonce qu’il s’apprête à quitter la France, faute d’avoir pu y trouver un emploi. Spécialiste des questions européennes, Raoul Marc Jennar avait publié en 2004 « Europe, la trahison des élites », ouvrage qui avait servi d’argumentaire aux opposants à la Constitution européenne. Il s’était également impliqué dans la contestation de la directive « Bolkestein ».

Dans sa lettre d’adieu, ce soutien de José Bové lors de l’élection présidentielle manifeste son désenchantement face à l’évolution de l’altermondialisme en France : « Ce qui me peine le plus au moment de me retirer de l’action militante, c’est de laisser derrière moi un champ de ruines où gisent toutes les gauches (…) Les disciples de Lénine, quelle que soit la secte qu’ils dirigent, ont tué l’espérance née le 29 mai 2005 ».

La Toile « altermondialiste » réagit avec tristesse à cette annonce. Quelques-uns des sites les plus actifs pendant la campagne sur la Constitution européenne, comme Le Grand Soir ou le Collectif du 29 mai, reprennent la lettre de Jennar. Dans les commentaires, Jacques Richaud, membre d’un collectif, salue son action : « Nous savons tous ce que nous te devons et ton engagement dans la campagne pour la victoire du 29 mai 2005 fut exemplaire et déterminant ».

Etienne Chouard, qui avoue devoir beaucoup aux travaux de Jennar, se dit « ému et triste » : « Nous aurons du mal à nous battre sans lui : c’est un fin connaisseur des tromperies de l’Union européenne et un des plus solides résistants au féodalisme des multinationales et des banques qui s’en va ».

[URFIG]

1 Commentaire

  1. Bonne nouvelle : RMJ blogue pour de bon !

    Bonjour,

    J’ai le plaisir de vous annoncer que je dispose désormais d’un blogue (http://rmjennar.free.fr) et, d’ici quelques mois, d’un site URFIG rénové (urfig.org).

    Je réserverai à mon blogue les questions politiques concernant la France et l’Europe et au site de l’URFIG les questions plus techniques relatives à la mondialisation néolibérale.

    Grâce à ces améliorations, je ne devrai plus consacrer un temps très long à envoyer des notes à plus de 9.000 correspondants. Ces notes seront automatiquement adressées aux personnes qui s’inscriront sur le blogue et recevront la « lettre d’information ». Celle-ci reprendra les notes et les commentaires sur des faits d’actualité que j’aurai rédigés incluant un lien vers les notes nouvelles sur le site de l’URFIG.

    Source : Altermonde sans frontières

    http://altermonde-sans-frontiere.co

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *