EU Tube : la Commission fait sa pub sur le Net

La Commission européenne vient d’ouvrir une chaîne sur YouTube : EU Tube. Une quarantaine de vidéos sont déjà en ligne. Un bémol : elles sont toutes en anglais, mais la Commission a promis des traductions en français et en allemand très prochainement, et a annoncé que « d’autres langues suivront ».


La méthode est limpide : pour parler aux jeunes, utilisons leurs moyens de communication. La plupart des films proposés sont des mini-documentaires, allant de 20 secondes à 30 minutes. On trouve aussi des petits dessins animés au graphisme naïf, des films pour promouvoir le programme Média conçus comme des bandes annonces de cinéma (dont un qui recense les plus célèbres orgasmes du cinéma européen) et une vidéo intitulée « One day at DG communication », construit sur le thème de la fameuse série 24h Chrono. Ce pari audacieux semble honoré : la vidéo la plus regardée, « Film lovers will love this », (ci-dessous), mise en ligne il y a trois semaine, a été vue par près de 284 000 personnes.

Cette initiative a été saluée par le Nouvel Observateur, Le Soir et ZDnet. Le blog d’un Européen jamais content est lui aussi élogieux mais regrette qu’un tel site n’attire que les « Eurofreaks » et non le citoyen lambda. Cette opération n’est en revanche pas du goût de Jean Quatremer, qui y voit une tentative de passer outre le travail des journalistes. Plus mordant, le journal Hongrois Népszabadsag, dont Eurotopics se fait le relais, accuse la Commission de « propagande », ces films lui rappelant la période soviétique.

[La « chaîne » EU Tube]


Edit : La vidéo de la Commission « film lovers will love this » a déclenché un véritable raz-de-marée médiatique. Elle a largement été reprise par la toile européenne, mais aussi par les grands médias comme Le Monde ou le figaro.fr. Le 5 juillet, à 18h la vidéo a été vue par 2 402 629 personnes.

4 commentaires

  1. Tout a fait d’accord avec cette stratégie. Et finalement tant mieux si les premiers spectateurs ne sont pas des citoyens lambda… Les moins freaks finiront par suivre, comme toujours.

  2. l’Europe communique avec des vidéos bonne idée, mais en anglais, tien? La langue de l’union européenne n’était-elle pas le français?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *