Dernière ligne droite : Pöttering défend le rapport Brok-Baron Crespo

Dans un entretien accordé à la Fondation Robert Schuman, le président du Parlement européen donne son sentiment sur l’issue du Conseil européen de la semaine prochaine, au cours duquel les chefs d’Etat débattront de la relance institutionnelle de l’Union européenne.

Prenant le contre-pied des recommandations du rapport adopté le 7 juin par le Parlement européen, le Conseil des ministres des Affaires étrangères a décidé d’abandonner les symboles désignés par le traité constitutionnel et l’appellation de ministre pour le poste de représentant européen des Affaires étrangères.

Hans-Gert Pöttering se dit confiant sur l’issue du Conseil européen et déclare que « ceux qui commencent dès à présent à prévoir l’échec des négociations provoqueront à coup sûr un tel échec. » Pour lui, les Etats n’ont d’autres choix que de faire des compromis, ayant tous intérêt à la solidarité européenne. Le président du Parlement européen réitère son souhait de voir les parties I et II adoptées sans modulation.

[Fondation Robert Schuman]

[Touteleurope.fr]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *