Label bio : réactions à la décision du Conseil

Le Conseil des ministres de l’agriculture a conclu mardi un accord sur le label bio européen. Si l’utilisation d’organismes génétiquement modifiés reste interdite dans ces produits, la présence « accidentelle » de 0,9 % d’OGM maximum sera tolérée. Une décision qui soulève des inquiétudes sur la filière bio. Pour Friends of the Earth Europe, « les ministres ont ouvert la porte aux OGM dans la nourriture bio ».

Le Figaro.fr recueille l’opinion de la responsable d’une coopérative biologique, qui considère le nouveau label bio comme un « nivellement par le bas ». Adeline Hazan, eurodéputée PSE, regrette sur son blog une décision qui « ouvre la voie à bien d’autres dérogations qui seront à terme fatales pour la filière ».

Autre motif d’insatisfaction : la manière dont a été prise cette décision. Publius dénonce un certain « cynisme économique » de la part des institutions européennes. Pour Christophe Schoune, qui s’exprime sur Naturavox : « les Vingt-Sept renient le fondement même du bio. Et méprisent la voix du peuple qui s’est exprimée au Parlement contre cette décision absurde ». Raffa ironise : « Vive le ‘bio’ de supermarché… et vive l’Europe des lobbies! » Cette décision du Conseil de l’UE intervient au moment où circule sur le web une vidéo vantant les mérites des OGM, dénoncée par les opposants à ces biotechnologies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *