Mouvement européen : au-delà du « traité simplifié »

Le site Fenêtre sur l’Europe publie coup sur coup les points de vue sur le projet de « traité simplifié » de Sylvie Goulard, la présidente du Mouvement européen France et de Laurent Bonsang, président du Mouvement européen de Seine-et-Marne.

Pédagogique, Laurent Bonsang expose « le côté pour » et le « côté contre » de la solution de relance institutionnelle défendue par le président de la République. Selon lui, le « traité simplifié » est légitime. En revanche, sa ratification par le Parlement plutôt que par référendum serait contestable, notamment parce qu’elle donnerait du grain à moudre aux extrêmes de tout bord.

Plus alarmiste, Sylvie Goulard déplore que les dirigeants européens ne s’efforcent plus de chercher « l’intérêt commun européen ». Dans la situation actuelle, un accord sur le traité simplifié serait déjà « inespéré ». Mais elle souligne qu’il ne faut pas pour autant signer un texte « au rabais », et pose les conditions du MEF, pour lequel la Charte des droits fondamentaux, les nouvelles règles de prise de décision et la personnalité juridique de l’Union ne sont pas négociables. Au-delà du Conseil de juin, les auteurs souhaitent que s’ouvre une large réflexion sur l’avenir de l’Europe et sur la rédaction future d’une nouvelle Constitution.

[Fenêtre sur l’Europe]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *